Professionnel-le du social

Un Cercle Restauratif est un espace pour se dire, pour être entendu et entendre l’autre avec un maximum de sécurité.

Ensemble, il est possible de reconstruire l’avenir

Le protocole de la Justice Restaurative y est appliqué et il est nommé « Pratiques Restauratives ».

SPR Article ASH 2017

Les impacts des Pratiques Restauratives sont :

  1. Aider la personne « auteur » à reconnaître ses actes et à prendre conscience de leurs conséquences non seulement sur la personne « victime » mais aussi sur son entourage, ses parents et toute la communauté, l’environnement :
  2. Prendre en compte la souffrance de la personne « victime » et autres personnes blessées (préjudices subis, sentiments, besoins, demandes …) ;
  3. Permettre à chacun de prendre ses responsabilités et de se responsabiliser quant à ses actes ;
  4. Permettre à la personne « victime » de rencontrer la personne dite »offenseur » et lui permettre de lui donner un visage humain. Ce faisant, diminuer les effets traumatisants de l’acte ;
  5. Apprendre à restaurer et réparer plutôt que de punir (avec la restauration du lien social entre les personnes : victime, auteur et communauté et réparation des préjudices encourus);
  6. Construire, réaliser un d’actions et de réparation et mettre l’accent sur les solutions plutôt que sur les problèmes ;
  7. Permettre à la personne « auteur » de restaurer son estime de soi ;
  8. Diminuer les possibilités de récidive et prévenir l’exclusion, le décrochage scolaire, les arrêts maladie ;
  9. Favoriser la réintégration sociale dans le groupe, le service, la communauté pour toutes les personnes « offensée », « offenseur » et celles de la communauté en restaurant le climat relationnel et en retrouvant la confiance des proches ;
  10. Initier de nouvelles attitudes et comportements entre jeunes, et adultes et entre pairs.

Il concerne de nombreuses situations et en voici quelques unes :

  1. Prévention et accompagnement des jeunes et adultes en situation d’addiction (drogues …)
  2. Violences faites aux femmes, aux hommes,
  3. Recherche d’une réelle égalité professionnelle
  4. Prévention à la radicalisation
  5. Prévention des situations de violences éducatives ordinaires
  6. Mise en place d’un dispositif avant, pendant, après une procédure d’aide à l’enfance
  7. Les actes délictueux sanctionnés avant, pendant ou après une plainte
  8. La délinquance des jeunes
  9. Les violences intra-familiales
  10. Les violences sexistes
  11. Le harcèlement au travail, à l’école …
  12. La prévention du décrochage scolaire
  13. La préparation et l’accompagnement des jeunes et adultes sortant de prisons
  14. L’accompagnement de jeunes majeurs sortis du système scolaire sans qualification
  15. Le soutien de personnes sans domicile fixe
  16. L’accompagnement de personnes qui souhaitent dire ce qu’elles vivent, en sécurité émotionnelle, avec un tiers
  17. Ou encore, parler de son angoisse, de son stress …

Comment cela fonctionne ?

Remettre du DIALOGUE

   Pour une famille  Pour les citoyens
 Questions liées à :
  • L’enfance,
  • L’adolescence,
  • La famille,
  • L’inter-génération,
  • La personne âgées
 Au sein d’un/e :

  • Immeuble,
  • Club,
  • Association,
  • Organisation,
  • Groupe de travail, groupe d’amis
  • École,
  • Collège,
  • Lycée,
  • Établissement spécialisé
  • Entreprise …
 Questions en rapport à :
  • Un divorce,
  • Une séparation
  • Une tutelle
  • Une maladie
  • La vieillesse
  • Les risques de maltraitance,
  • Les addictions …
  • Un accident de la route
  • Une réinsertion ….
  • Conflit
  • Médisance
  • Diffamation
  • Harcèlement
  • Dénigrement
  • Racisme
  • etc…
 Pour quel objectif ?

Remettre du DIALOGUE

et à la fin, ensemble, la famille et son réseau prennent la responsabilité d’établir un plan d’action qui répond à la demande de la famille.

 Établir ou Renouer le DIALOGUE

et à la fin, élaborer un plan d’action ou un plan d’avenir, avec ce qui peut être réparé ou être fait, pour transformer et améliorer la situation dans l’objectif d’un mieux vivre.

 Pour qui ?  Pour un ou plusieurs membres de la famille  Pour toutes personnes appartenant de près ou de loin à la communauté touchée
 Avec qui ?  Une facilitatrice, un facilitateur formé/e Une facilitatrice, un facilitateur formé/e
 Comment ?  En 4 phases :

  1. La demande
  2. Le pré-Cercle, rencontre avec chaque personne
  3. Le Cercle
  4. L’après-Cercle
  En 4 phases :

  1. La demande
  2. Le pré-Cercle, rencontre avec chaque personne
  3. Le Cercle
  4. L’après-Cercle
 Les conditions :
  • Volontariat de chaque personne
  • Confidentialité
  • Respect du processus
  • Souplesse de la forme
  • Volontariat de chaque personne
  • Confidentialité
  • Respect du processus
  • Souplesse de la forme
 La durée : De 1h30 à 6h, 8h voire plus en fonction du nombre de personnes présentes  Minimum 3 heures
 Nombre de participants  A partir de 5 Minimum 5 participants et pas de nombre maximum

Combien cela coûte ?

La Justice Restaurative est une prestation assurée par l’État, donc payée par l’ensemble des citoyens dans de nombreux pays.

Pas encore en France et pourquoi serait-elle réservée à certaines personnes ?

Un Cercle Restauratif pour environ 15 personnes coûte 3000€, nous demandons des financements, du soutien et à ce jour notre service survit grâce aux formations.

Donc, le tarif est appliqué lorsque la demande émane d’une institution et il est laissé à l’appréciation d’une personne ou d’un groupe de personnes qui désire mettre en place un Cercle Restauratif.

Pour toutes questions, vous êtes invités à nous joindre par mail ou par téléphone.